Archives mensuelles : juin 2015

Critique de « On a marché sur le crâne » (Will Black Mind)

ON A MARCHÉ SUR LE CRÂNE

de WILL BLACK MIND, avec JEAN BLASCO et SONIA LIGORRED

 

Actuellement : Exposition des photos et des textes du 4 mars au 29 avril 2016 au Musée du Cinéma et de la Photographie 10 rue Georges Rémy 54210 SAINT NICOLAS DE PORT

Articles :

http://www.museecinemaphoto.com/les-expositions/galerie-photographie.html

http://www.saintnicolasdeport.com/fr/actualite/132556/exposition-on-marche-crane

http://lorrainedarts.fr/2016/02/25/on-a-marche-sur-le-crane-a-saint-nicolas-de-port/

affiche Expo modèle JPEG

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

vernis r2

Chroniques et actualités :

Par Lelitteraire.com :

http://www.lelitteraire.com/?p=17141#comments

http://www.lelitteraire.com/?p=17110#comments

« Dans une poé­tique de l’effacement, les mots et les images obéissent au presque silence au moment où la docte igno­rance du cœur rejoint le lieu de la men­ta­li­sa­tion. La poé­tesse et pho­to­graphe fait d’un tel « objet » un miroir pro­fond et « sublime, for­cé­ment sublime » aurait pu dire Duras (et elle n’aurait pas eu tort). En “repons” au texte de Will Black Mind et en joux­tant les images de Jean Blasco, Sonia Ligor­red pro­pose donc un « bes­tiaire » visuel et phras­tique. Son tra­vail pro­cède de la caresse et de la pres­sion avec du temps passé et pré­sent jusqu’à rompre dedans l’œil vide.
Son écri­ture devient le porte-empreinte des pho­to­gra­phies elles-mêmes champs de fouille de des­tins. Et le livre dans son ensemble per­met de visua­li­ser des cir­con­vo­lu­tions impli­cites de pay­sages inté­rieurs et d’antan aux empreintes orga­niques au sein de l’assomption d’un sen­sible par­ti­cu­lier plu­tôt rare en l’art et la poé­sie du temps. »

jean-paul gavard-perret

 

Par Art du noir, Mode et Culture :

http://www.artdunoir.com/2015/07/17/%E2%93%92%E2%93%9E%E2%93%A4%E2%93%9F2%E2%9D%A4-de-la-semaine-on-a-marche-sur-le-crane-de-will-black-mind/

 » Mais loin d’être un receuil morbide, l’ensemble des textes de Will éveille l’esprit par sa plume virtuose au style profond. C’est là que s’explique mon coup de coeur pour se livre qui parle forcément à tous mais pas comme tout le monde. Ici le crâne est sondé, imaginé, immortalisé, raconté… sous tous les aspects possibles : historiques, émotionnels, médicaux…chaque cavité soulève une question ou rappelle une histoire. On a marché sur le crâne se lit et se relit, se regarde et s’apprécie plusieurs fois pour saisir les nombreux symboles et esthétismes abordés, et la richesse des images ne manque pas ! »

Par Les Lectures de Sanguine :

http://lecturesanguine.canalblog.com/archives/2015/08/27/32499680.html

Par la Taverne du Nain Bavard :

http://la-taverne-du-nain-bavard.net/on-a-marche-sur-le-crane

 

Continuer la lecture de Critique de « On a marché sur le crâne » (Will Black Mind)